RÉUNION DE TROIS MINISTERES SUR UN PROJET DE REDUCTION ET DE RATIONALISATION DES DÉPENSES EN EAU ET ÉNERGIE DES MOSQUÉES

RÉUNION DE TROIS MINISTERES SUR UN PROJET DE REDUCTION ET DE RATIONALISATION DES DÉPENSES EN EAU ET ÉNERGIE DES MOSQUÉES

RÉUNION DE TROIS MINISTERES SUR UN PROJET DE REDUCTION ET DE RATIONALISATION DES DÉPENSES EN EAU ET ÉNERGIE DES MOSQUÉES.

Le Ministre du Budget, SEM. Abdoulkarim Aden Cher, celui des Affaires Musulmanes de la Culture & des Biens Waqfs  SEM. Moumin Hassan Barreh,et le Ministre de l’Énergie & des Ressources Naturelles SEM. Yonis Ali Guedi se sont réunis le lundi 29 juillet 2019 vers 11 heures dans la grande salle de réunion de la Cité Ministérielle pour aborder le problème de la surconsommation d’eau, et d’électricité dans les mosquées de notre pays.

Les discussions ont porté sur les moyens à mettre en oeuvre au sein de chaque Département Ministériel aux fins de rationaliser les dépenses dans ces deux domaines vitaux que constituent l’énergie électrique et l’eau, dans les lieux de cultes de notre capitale et dans les régions de l’intérieur.

Ils ont pris part aussi à cette réunion tripartie, les secrétaires généraux, les conseillers, les directeurs généraux et autres hauts cadres de ces trois Ministères . À l’issue d’échanges et de débats soutenus, les participations  se sont concertés pour mettre  en place une commission mixte composée des cadres de haut niveau, diligentés par chaque Ministère pour mener à bien ce travail.

Le Ministre des Affaires musulmanes  a pris la parole en affirmant , que son département allait procéder par  le strict suivi des mesures  déjà appliquées par les imam des mosquées  en matière d’électricité, en appliquant une  stricte concordance entre les heures de climatisation et les heures de prières.

Pour l’eau il est question de voire toutes les solutions de recyclage des eaux d’ablution pour alimenter de petites plantations des cultures vivrières n autour des périmètres de prière.

Le Ministre de l’Energie  à son tour  a affirmé que son département  recherchait   déjà avec l’Agence Djiboutienne de Maîtrise de l’énergie, toutes solutions techniques  permettant de faire des économies  d’énergie.

Dans son intervention, le Ministre du Budget  a précisé que cette initiative s’inscrivait dans un projet plus vaste de rationalisation de l’ensemble des dépenses de l’État.

Il a indiqué par ailleurs que son département est, en collaboration avec les autres départements ministériels concernés, prêt à apporter l’expertise nécessaire pour proscrire au sens large tous les excès et minimiser les pertes et gaspillage.

Il faut préciser que l’enjeu n’est pas  d’aboutir sur le désengagement des pouvoirs public de la prise en charge de ces charges de consommation d’eau et d’électricité, ni de mettre à contribution les citoyens pour supporter ces dépenses, mais simplement de réduire au mieux les surconsommations et prévenir les abus.

Souhaitons aux membre de cette commission tripartite un franc succès dans l’aboutissement de ce programme de rationalisation.