LE MINISTRE DU BUDGET VISITE LA DJIBOUTI INTERNATIONALE FREE TRADE ZONE DIFTZ

LE MINISTRE DU BUDGET VISITE LA DJIBOUTI INTERNATIONALE FREE TRADE ZONE DIFTZ

La DJIBOUTI INTERNATIONAL FREE TRADE ZONE a reçu ce mercredi 9 octobre
SEM ABDOULKARIM ADEN CHER.                                                                                                                                               Le ministre du Budget était accompagné par les membres de son cabinet, avec à leur tête le chef de
Cabinet M. IDE SOULEIMAN, du Secrétaire Général M. Simon MIBRATHU, du Directeur Général des
Douanes et des droits Indirects M. GOULED AHMED, du Directeur Général des Impôts M. SAID
GUELLEH, le Directeur des Domaines et de la Conservation Foncière M. HOUSSEIN MAHAMOUD
BARREH , . Le Directeur par intérim de la TRESORERIE GENERALE.
Dès leur arrivée sur place, le ministre et ses collaborateurs ont été accueillis par le président de
l’Autorité des Ports et des Zones franches de Djibouti, M. ABOUBAKER OMAR HADI, et le
représentant de China Merchants Group à Djibouti, et le Directeur de la société IDIPO en charge de la
gestion de la Zone Franche Internationale de Commerce ( DIFTZ).
Après avoir visité le HALL d’accueil , et les guichets du front office de la DIFTZ la délégation du
Ministère du Budget a effectué à bord du Bus de DIFTZ une visite guidée par les Responsables de
IDIPO , société en charge du management et du développement de la DIFTZ.
Le Responsable commercial de IDIPO a décrit sur le trajet menant le groupe vers l’implantation
principale de CHINA MERCHANTS GROUP HOLDINGS dans la Zone franche Internationale, les
installations de stockage et différents entrepôts du site , occupés à l’heure actuelle par 68 sociétés
dont une trentaine ont déjà finalisé leur installation complète sur le site de la DIFTZ.
Inaugurée par le président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh en juillet 2018, la DIFTZ est un
projet d’envergure qui va se déployer jusqu’à l’horizon 2030 sur une étendue de 48.2 km2 ou 4820 ha.

La première phase ou phase pilote du projet se profile sur une superficie de 2.4.km2 . Elle a
pour objectif de créer un environnement adéquat pour l’installation des entreprises nationales et
étrangères qui seront exonérées de bon nombre d’impôts. Déjà une soixantaine de sociétés ont
loués leur implantation dur le site pilote de la DIFTZ et une trentaine sont actuellement
complètement installée avec tous les équipements modernes issus de la dernière technologie .
Cette première phase pilote a permis de créer un très grand nombre d’emplois directs et indirects (le
chiffre de 8000 emplois crées a même été avancé. Ces emplois ont été crées directement et
indirectement par le biais des opérateurs qui travaillent avec la DIFTZ).

La délégation du Ministère du Budget a ensuite visionné un film sur la china Merchants GROUP
HOLDINGS, et ses réalisations, le représentant du groupe chinois a ensuite présenté les ambitions de son consortium et les perspectives en terme de croissance économiques ainsi que les retombées
économique pour la république de Djibouti.
A l’horizon 2030 plus de 350 000 emplois seront crées, et les recettes non fiscales de notre pays(dont l’essentiel des ressources à l’heure actuelle provient justement des recettes fiscales) seront
supérieures à ce nous rapportent les impôts directs et indirects.
Le représentant de CHINA MERCHANTS GROUP HOLDINGS a salué ensuite la collaboration de la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects , en souhaitant que la DIFTZ et le Douanes
soit en parfaite osmose et synergie dans leur coopération de façon à ce que l’objectif zéro papiers soit atteint lors du processus de passage sous douanes des marchandises et du de
traitement des documents portuaires et fiscaux, toutes ces opérations se réalisant par voie de plateforme électronique , avec des interfaces fonctionnant en parfaite synchronisation et en temps réel.
Le Ministre du Budget à pris la parole à son tour en présentant l’ensemble de son équipe de
collaborateurs .
Il a expliqué que le véritable enjeu pour notre gouvernement et pour notre pays en matière de développement était que la croissance économique doit être inclusive , à savoir que les effets de celle-ci ne doivent pas non seulement permettre la multiplication et le foisonnement de nombreuses entreprises prospères à fort taux de retour sur investissement, dans les limites du périmètre de la DIFTZ, mais cette croissance doit être ressentie en terme d’amélioration du pouvoir d’achat , des conditions de vie, par les populations les plus fragilisées socialement dans les quartiers les plus défavorisés de la capitale, et même ressentie dans les villages les plus reculés des régions de l’intérieur.

Le Ministre du Budget a salué les ambitions louables de la China Merchants Group Holdings pour les
perspectives prometteuses du projet d’expansion et de développement de la DIFTZ, et souhaité que les projections faites par les responsables de la DIFTZ se réalisent effectivement comme annoncés. Il a assuré Le responsable de CMGH et les dirigeants d’IDIPO de la totale collaboration de son Ministère, que ce soit au niveau de son cabinet, du secrétariat général , de la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects, La Direction Générale des Impôts et la Direction des Domaines et de la Conservation Foncière.