Atelier de formation sur le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière (P.E.F.A.)

Atelier de formation sur le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière (P.E.F.A.)

Le Ministère du Budget a organisé au Palais du Peuple, le 3 et 4 février 2020, un Atelier de formation sur le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière (P.E.F.A.). Cet Atelier s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la République de DJIBOUTI et la Banque Mondiale dans le cadre du renforcement de la Gouvernance.

Le Ministère du Budget a ainsi été appuyé par l’expertise de la Banque Mondiale et du secrétariat du PEFA qui a, durant 2 jours, animé l’Atelier qui a vu la participation de nombreux cadres du Budget, des Finances mais également des départements sectoriels à travers la participation de leur Directeurs administratifs et financiers.

Le Secrétaire général du MB a lancé les travaux de l’Atelier en soulignant dans son discours d’ouverture l’enjeu de la mission du PEFA qui va s’articuler sur le système de gestion du budget de l’État qui englobe les administrations centrales et les services déconcentrés. Le PEFA, dans son exercice, examine six dimensions : (i) la crédibilité du budget ; (ii) l’exhaustivité et la transparence du budget ; (iii) la budgétisation fondée sur les priorités nationales ; (iv) la prévisibilité et le contrôle de l’exécution du budget ; (v) la surveillance, la vérification externe et la comptabilité ; (vi) l’enregistrement des informations et rapports financiers. La méthodologie du PEFA permet également de renseigner sur le processus d’élaboration et d’exécution du budget et permet de mesurer l’adéquation entre le système actuel et le niveau optimal du système de gestion des finances publiques conforme aux standards internationaux.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de renforcement des systèmes financiers de l’administration en mettant en place un mécanisme de bonne gouvernance entre l’administration et ses administrés. Elle permettra également d’identifier les faiblesses de la gestion des dépenses publiques afin de présenter les différents indicateurs d’évaluation, sur l’optimisation de la gestion des finances publiques et plus précisément sur la gestion du budget de l’Etat.

Il a ajouté que la volonté des autorités de promouvoir le développement du pays nécessitait également un rôle accru dans la consolidation des aspects d’évaluation les systèmes de gestion des finances publiques et de développer une séquence pratique des actions de réforme et de développement des capacités.

Ont pris part à cet Atelier, les hauts cadres des ministères sectoriels, en l’occurrence le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, celui de la Santé, de l’Énergie, et de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Élevage et des Ressources halieutiques ainsi que les membres du Parlement.