LE MINISTRE DU BUDGET LANCE LES TRAVAUX DU COMITE DE PILOTAGE DU GUCE.

LE MINISTRE DU BUDGET  LANCE LES TRAVAUX DU COMITE DE PILOTAGE DU GUCE.

Le Ministre du Budget a organisé ce lundi 2 mars 2020  une réunion de lancement des travaux du Comité de Pilotage du projet de mise en place du Guichet Unique du Commerce Extérieur ou GUCE.

Le projet de mise en place du  GUCE  s’inscrit directement dans la stratégie nationale d’amélioration du climat des affaires  et de développement du secteur privé.  Il permet de  garantir une meilleure visibilité  de notre pays  dans les systèmes internationaux d’évaluation en matière de facilitation des échanges commerciaux. Il permet en outre d’améliorer notre  indice de performance logistique.

Etaient présents à cet évènement le Ministre du Transport, le Président de l’Autorité des Ports et  des Zones Franches, le Président de la Chambre de Commerce et le  Gouverneur de la Banque Centrale. Le Ministre du Commerce, le Ministre chargé de la promotion des Investissements et le Ministre de l’ Economie et des Finances étaient dûment  représentés par leurs Secrétaires Généraux. Etaient également présent à cette réunion, les Directeurs Généraux des Douanes, et des Impôts, le Directeur Général de l’Agence Nationale des Systèmes d’Information de l’Etat, le Directeur  Général de l’ANPI, de l’Institut des Statistiques et du Djibouti Ports Community System ont également pris part à cette réunion.

Le Ministre du Budget SEM ABDOULKARIM ADEN CHER, a ouvert le séance en souhaitant la bienvenue aux membres du comité de pilotage et du comité opérationnel du GUCE  (Guichet Unique du Commerce Extérieur). Il a rappelé que le Guichet Unique du Commerce Extérieur (GUCE)  a été créé par un  Décret Présidentiel en date du 12 janvier 2020.

Le Ministre du Budget  a souligné que ce projet important pour notre environnement des affaires est inspiré du modèle de SINGAPOUR où la Douane et le Port jouent un rôle central dans l’économie du pays, à l’instar de DJIBOUTI. Nos deux pays sont similaires à bien des égards (situation géographique, rareté des ressources naturelles, économie basée sur les services) et il est aisément concevable que les efforts soient focalisés sur la modernisation et la facilitation des activités et procédures du commerce extérieur.

Il a ajouté que si notre pays s’était doté d’infrastructures portuaires et de d’équipements logistiques modernes pour devenir un Hub régional, il est incontestable que les investissements engagés dans de tels moyens ne peuvent  atteindre pleinement leurs objectifs s’ils ne sont pas accompagnés de procédures simples, modernes et efficaces dans la gestion des opérations du commerce extérieur.

Les résultats attendus de ce Guichet Unique digitalisé sont multiples : La facilitation et accélération du processus d’élaboration et d’émission des  documents commerciaux, la sécurisation et la rapidité de recouvrement des droits et taxes, une meilleure disponibilité des statistiques commerciales pour l’analyse et la prévision des tendances du commerce extérieur, la simplification des procédures et   le raccourcissement des délais  pour toutes  les opérations  relatives au commerce extérieur, autrement dit l’allègement de la charge de travail incombant aux opérateurs.

La gestion de ce dispositif intégrée doit  impliquer largement tous les acteurs et intervenants du processus dans une synergie totale car, malgré le rôle important de la digitalisation, l’adhésion et l’appropriation par ces derniers est primordiale.

Le Comité de pilotage du GUCE  est donc effectif dès cette journée  de lancement,  il sera appuyé par le Comité Opérationnel qui sera l’instance d’exécution technique.

Le Ministre du Budget a enfin invité  le  Comité Opérationnel à se constituer rapidement pour mettre en place  son calendrier de réunions.